$(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Les différentes techniques

 

 

Stencil cutting Artisan découpant  minutieusement  le mûrier 

             200704-205774746115138-100000478433033-808771-4563929-n.jpg               

     Katagami "Tournesols"62cm x50 cm  

ère Meiji entre 1868 et 1912  

             

                                         TECHNIQUES  DE  DECOUPES                                                                                                                             

 

 


yada06.jpg

                                 Les motifs des katagami étaient découpes à la main avec l'aide d'un outil tranchant fabriqué pour chaque modèle                                   

 Une géométrie contrôlée, des points, des grilles, des traits et des spirales. Utilisant des techniques hautement spécialisées   

et des outils faits main,les découpeurs de pochoir ont avec élégance combiné   le langage figuratif avec des motifs abstrait les plus exubérants

22nov-1.jpg

                                                                               LES METHODES DE FABRICATION

           

Stencil cutting      

      La méthode kiri-bori DECOUPAGE AU POINCON 

           La méthode shima-bori : DECOUPAGE EN RAYURES

  La méthode tsuki-bori :  DECOUPAGE AU CANIF

          La méthode dôgu-bori : DECOUPAGE A L EMPORTE - PIECE

                                           

La méthode kiri-bori : Pour cette méthode, on utilisait un poinçon à pointe semi-circulaire finement aiguisée. Cette méthode était destinée à former de petit motif, le poinçon servait à percer une multitude de petits trous pour faire apparaître le motif en pointillés.Kiribori: Comme tsukibori, kiribori est l'une des plus anciennes techniques de patrons en papier. Il sculpte des petits trous par la tenue d'une aiguille, petite lame semicircule perpendiculairement à un patron en papier et en tournant la lame avec le bout des doigts la main gauche. Samekomon, gyogikomon et toshikomon sont appelés "sanyaku komon."

Leurs motifs sont apparemment simple. Cependant, ils nécessitent des techniques les plus qualifiés

         

La méthode shima-bori  : Pour cette méthode, les artisans utilisaient cette fois un canif et le découpage était en rayure.

Shimabori: Contrairement tsukibori, shimabori sculpte les modèles en tirant la lame. Donc, il est aussi appelé kiri - bori. Lier les quatre côtés avec une ficelle ensuite, découper le motif dans le côté droit d'un seul coup. Une fois démarré, les sculpteurs ne peuvent pas quitter pendant quelques heures leur ouvrage jusqu'à ce qu'il termine.

              

La méthode tsuki-bori : pour cette technique, on utilisait aussi un canif et on s’en servait pour les motifs chûgata, des motifs qui mêlaient courbe et ligne droite

Tsukibori est souvent utilisé pour faire des patrons et des dessins de modèles picturaux, tels que chugata nagaita et yuzen,

car il est capable de faire des lignes courbes et sculptures fortement coudé.

             

La méthode dôgu-bori : l'outil utilisé pour cette technique avait déjà la forme du motif, c'était donc un découpage à l'emporte-pièce.

Dogubori: est aussi appelé "gottori." Elle est l'une des techniques utilisés activement dans la période Edo. Il sculpte des patrons par poinçonnage ou cogner avec un outil perpendiculairement à un patron en papier. L'outil offre une variété de lames comme une forme de fleur de cerisier, prunier, cercle, triangle, losange et d'autres. En mélangeant différentes sortes d'outils en un seul morceau de papier modèle, il crée des modèles ordonnée.

Dans la plupart des cas, sculpteurs fabriquer leurs propres outils pour dogubori. Ou bien ils sont souvent transmis outils par leurs parents ou maîtres.

               

Dans le dernier quart du 19ème Siècle, l'utilisation de cheveux humains comme renfort a été remplacé par des reliures en soie. Quelques indications : ce que sont les fils de soie places entre les 2 feuilles de murier découpés en même temps , puis collés pour solidariser les motifs et éviter toute déchirure.

                              

Un des artiste, artisan local perfore et taille le papier spécial employé dans la beauté précise de la   technique katagami

                                       Master craftsmen from Japan demonstrate traditional techniques for hand-cutting paper stencils (katagami) and resist-dying silk (katazome). 

Katagami & Katazome Demonstration      http://www.youtube.com/watch?v=IGfnXGpz8iA

L'étape la plus créative dans la réalisation d'un katagami est évidement la conception du motif. Le créateur devait choisir un ensemble de motifs et les combiner de façon à obtenir un modèle global harmonieux .

Parmi l'incroyable variété de motifs, aussi bien figuratifs qu'abstraits, accumulés au cours de l'histoire des arts du Japon, c'est peut être l'art des katagami qui engendra la plus grande créativité graphique..

L'étape finale dans la confection d'un katagami est le découpage du motif. Ce travail minutieux requiert une kyrielle d'outils de découpe spécialisés, certains pour perforer et réaliser des formes irrégulières, d'autres pour couper en ligne droite.

Une grande maîtrise du geste est indispensable dès lors que le moindre dérapage

peut littéralement ruiner l'ensemble du travail.

tourbi.jpg        

 

1439.jpg

   

 

 

                Katagami Tourbillons ère Meiji collection MW 


                 

                                                                                                                                     

Papillons sur motifs de fleurs  géometriques et fleurs  de cerisier 

                (détail)  XIXe siecle  Collection MW  

                                                                                                                                                                                                      

       FEUILLES DE FOUGERES SUR TRAME CHAINETTE` Ere Meiji

 

                      

                                       methode Kiri-Bori

Decou 3  Decoupe kiribori 2

 

 les  poincons servant a percer de multiples trous de diametres  differents pour faire apparaitre le motif

  Detail de Decoupe 

L'UNIQUE FABRIQUE DE KATAGAMIS A SUZUKA JAPAN je vous invite a decouvrir ces splendeurs 

    

Outils de decoupe faconnes a la main XIXeme siecle

     Conception du modèle

   

                   

 

Decoupe   http://www.okoshi-katagami.com/

                                                                                 Decoupe minutieuse en cours (la moindre erreure est fatale) source Okoshi-katagami

img-2642-1.jpg
Artiste,decoupant le katagami annee 1920

                                                  Jeux de lumiere par projection (une multitude d'applications)                                                    

        

 Collection MW

p11804661-1.jpg

decoupe.jpg   Découpe (détail) 

 

 

                                                                                                 

 

 

 

 

 

                                                             

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 17/06/2016

 

deraout-1.jpg

  PROCHAINEMENT UNE RUBRIQUE PROPOSANT DES MODELES A LA VENTE

POUR CONSTITUER OU COMPLETER VOTRE COLLECTION A DES PRIX ATTRACTIFS!!!

1279.jpg

1732.jpg

COMPOSITION CHRYSANTHEMES & PIVOINES XIX eme siecle collection MW

montage-27-1.jpg                                                                                       COLLECTION   HUSTON

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×